Rétrospective 13 mois après avoir démarré Parlons Bitcoin

03 février 2022

Interrompre le travail ça laisse du temps pour réfléchir.

J'ai donc réfléchi, et pris une décision.

Je décide que la saison 2 est achevée. Je la clos sur deux épisodes qui se font echo.

Qu'est-ce qui inspire ceux qui inspirent ? et A.M.O.U.R

Je profite de ce temps d'entre-deux pour m'asseoir, écrire, et faire une retrospective.

Après tout, cela fait tout juste 13 mois que l'idée de faire un podast francophone sur le Bitcoin a germé dans ma tête. C'est donc un bon moment pour s'arrêter et regarder l'état du projet.

Mon objectif, te partager les apprentissages pour que tu démarres tes propres projets. Peut-être même travaillerons-nous ensemble ?

Je vais faire cette retrospective en trois parties.

Premièrement, le bilan de ce que j'ai fait. Tu sauras d'où je suis parti. Deuxièmement, le bilan de ce que j'ai appris. Tu auras un raccourci sur 13 mois de travail. Et troisièmement, ce que j'envisage pour le futur. Ce que tu verras peut-être apparaître.

Bonne lecture.

saint-sulpice
Saint-Sulpice, Paris (Simon Sarris)
🎨

D'où je suis parti

Cela faisait un long moment que je voulais travailler dans le Bitcoin. Je ne savais pas comment mais je savais que l'idée me plaisait. J'ai écrit ici à ce sujet.

Sur le chemin sinueux qui a mené au podcast, il y a eu un blog de vulgarisation en anglais, des cours en ligne le matin avant le travail pendant près d'un an, une brève collaboration avec Veriphi comme dev, et une tentative de podcast en anglais. Plein de terrains d'entraînements aux formes diverses et variées.

Si je te partage cela, c'est pour que tu puisses réaliser que si toi aussi tu aimerais démarrer quelque chose, il est probable que tu ne commences pas du tout avec un truc brillant. Mais plutôt avec un prototype plus ou moins satisfaisant.

La route est belle, mais c'est une route. Donc démarre tôt si tu veux avancer. Même si ton idée n'est pas aboutie, démarre et teste.

saint-sulpice
Un projet, une route - Une route romaine (Nicolas Poussin)
🎨

Arrive décembre 2020 où l'idée me vient de démarrer un podcast comme ceux que j'adore écouter en anglais.

Je me dis qu'il me faut une niche où il n'y a pas d'autres podcasteurs. Je pense d'abord faire un podcast en anglais focusé sur l'entrepreunariat et Bitcoin. Rapidement, je réalise qu'il n'y a aucun contenu Bitcoin exclusif en podcast francophone. Je trouve la chaîne de Rogzy sur Youtube (excellente merci Rogzy), et c'est à peu près ça l'étendue de la Bitcoin sphère médiatique francophone. Je décide donc de me lancer.

Ce que cela t'apprend c'est que penser en termes de niches au sein d'écosystèmes peut t'être favorable selon le projet que tu as en tête. Ton public, tes partenaires ou tes futurs collègues évoluent dans certains lieux précis. Comprendre le terrain te permettra de t'orienter vers les personnes clefs.

Voilà pour l'histoire du lancement.

13 mois de travail

Je fais une première retrospective en juin 2021 sur les six premiers mois. A quoi ça me sert ? Faire un point sur ce qui a marché, pas marché et ce que j'ai appris. De la même manière, si tu démarres un projet, faire des retrospectives regulières te permettra de te donner du feedback sur ton avancement. Un exercice qui en vaut la chandelle.

J'ai avancé depuis ces six premiers mois. Depuis, j'ai produit 29 épisodes au fil de rencontres avec 20 personnes. Aujourd'hui le podcast en chiffres, cela donne ça :

  • 50157 écoutes accumulées sur 42 épisodes
  • 1800 heures d'écoutes accumulées sur Youtube
  • 464 abonnés à la chaîne Youtube
  • 225 abonnés à l'infolettre
  • 144 membres dans la tribu Telegram

Mais bon, personnellement, les chiffres sont pas très importants. Tout ce que ça dit, c'est que ça semble plaire de plus en plus à un certain public.

Mieux que les chiffres, les humains derrière les chiffres.

Maintenant, place aux divers apprentissages que ces 13 mois m'ont apporté.

L'entourage

En écoutant les conseils de bons amis intéressés par le podcast (yes Loïc et Antoine), j'ai lancé un groupe Telegram pour pouvoir parler directement avec la tribu Parlons Bitcoin. Grâce à ça, j'ai un accès privilégié à des humains de haute qualité qui peuvent me donner du feedback directement sur ce que je fais.

Aujourd'hui encore, je découvre cet outil qui est neuf pour moi. J'ai par exemple pour idée d'y poster des sondages pour savoir comment l'auditoire découvre le podcast. Cela me permettra de comprendre quels sont les canaux qui fonctionnent le mieux.

Pour ton propre projet, pense à t'entourer de gens qui sont intéressés. Cela peut être des amis, ou tes premiers clients, ou ton premier public.

Deux personnes suffisent pour démarrer.

Deux, pas une. Une c'est bien, mais c'est un point de vue unique. Il faut deux yeux pour voir en 3D. Trouve donc deux personnes au moins.

Tu peux leur présenter ce que tu fais et elles te donneront du feedback honnête et constructif parce qu'elles ont envie de te voir réussir. Ce sont des forces motrices.

Choisir des gens qui ont envie de te voir réussir est donc d'importance critique. D'importance critique.

clefs
Trouve des mains aidantes - Ordination (Nicolas Poussin)
🎨

Cela ne sera pas forcément tes amis ou ta famille, qui peuvent avoir peur pour toi au point de te ralentir malgré eux. D'ailleurs, mes amis d'enfance n'écoutent pas le pocast. Ils ne mettent pas leur énergie à soutenir mon succès et c'est bien normal, ils ont leur vie à vivre.

Valider ses hypothèses c'est important

Pour lancer un projet, il faut du retour de gens. C'est ce retour qui te permet de valider tes hypothèses.

Un exemple pratique issu de mon expérience.

J'ai commencé mes trois premiers épisodes en les soumettant à la critique d'une quinzaine de personnes qui m'avaient dit être intéressées sur Facebook.

Après chaque épisode, je le passais à la moulinette du public. Cela m'a appris tout un tas de choses que j'ai appliquées d'épisode en épisode. Cela m'a appris ce qui fonctionne et plait, et les zones qui déplaisent. Jamais je n'aurais trouvé cette information seul.

Un autre exemple. Cette fois grâce au groupe Telegram, je voulais savoir si la sortie des épisodes "lectures d'article" devaient arriver à un rythme précis ou sortir dès que c'est prêt.

Impossible à savoir.

J'ai donc lancé un sondage et appris que le public préfère que ça sorte quand c'est prêt.

Lorsque tu travailleras, tu auras toutes sortes d'idées. Tu as besoin de les tester dans la machine à réalité sans pitié qu'est le monde. Te soumettre de manière irrémédiable à la critique des gens qui veulent te voir réussir, c'est valider tes hypothèses.

Cela fait un peu mal au début parce que peut être que tu seras certain.e que tel slogan, logo ou idée est superbe. Mais si ton ami qui veut te voir réussir te dit que c'est de la merde, écoute le lui. Si ton autre pote te dit la même chose, retourne produire quelque chose de neuf. Ils ont raison.

Maintenant, un exemple où j'ai échoué à valider une hypothèse. Qui nous mène au point suivant.

Le début de la symphonie

J'ai cru (= j'ai fait une hypothèse) que le public accrocherait mieux si le rythme de publication était régulier comme une horloge. J'ai donc décidé de publier tous les mercredis.

Cette hypothèse n'a jamais été vérifiée auprès du public à qui je ne l'ai jamais demandé.

J'ai donc fait près de X épisodes à un rythme parfois difficile à tenir sans savoir si c'était utile. Du surmenage est rarement vertueux.

Désormais, je fais fi de cette hypothèse non vérifiée pour entrer dans une meilleure relation de travail avec moi-même.

C'est la fin des saisons numériques, le début des saisons naturelles.

En ce moment, la saison de Parlons Bitcoin, c'est la saison hiver 2022. Simple. Aligné avec le cosmos. Facile et apaisé.

Ce que ça te dit : quoi que tu fasses, tu as un rythme interne. Tu peux vouloir produire beaucoup. Cela ne te mènera nulle part si tu finis par ne plus pouvoir produire.

Il est donc primordial d'apprendre, et c'est un vrai apprentissage, à écouter son horloge. Une symphonie ne peut révéler sa beauté que si le tempo est respecté.

Respecte ta symphonie et laisse place à la Beauté ❤

mains
La naissance de Vénus (Nicolas Poussin)
🎨

Tout seul c'est bien, en équipe c'est mieux

En 2022, je désire commencer à travailler en équipe avec d'autres bitcoiners.

Pour faire un premier pas dans cette direction, j'ai publié une offre de travailler ensemble dans la tribu. Je commence simple avec de la traduction d'articles de l'anglais au français. Cela me permet de me concentrer sur la mise en voix et de travailler sur d'autres articles encore.

On verra ce que ça peut donner mais je vois beaucoup de potentiel dans quelques centaines de bitcoiners francophones qui s'auto-gèrent au sein d'une tribu étendue.

En gros, tu as beau être aussi fort.e que tu veux, si tu trouves quelqu'un pour t'aider tu porteras plus et plus loin.

Voire tu devras fournir moins d'efforts parce que la charge est plus équilibrée. Ce qui te libère de l'énergie pour faire encore plus de trucs cools.

Pratiquer ça aide

J'ai remarqué que lire à voix haute et parler plus lentement ne m'étaient pas des compétences innées. Par contre elles sont très facilement travaillables. Je m'entraîne donc en ce moment en lisant lentement la Bible à voix haute le matin.

Cela signifie que dans ton domaine de pratique tu auras peut être des compétences à acquérir. Un peu comme dans World of Warcraft, c'est en répétant l'action que tu apprendras à la maîtriser. Donc réjouis toi et pratique ce qu'il te manque.

Bitcoin continue à être passionant

J'écoutais une interview de Michael Saylor et Jack Dorsey hier (par ici). Stellaire. Une sensation difficile à décrire. En quelques mots, mon coeur sent le potentiel de l'humanité se révéler de jour en jour. Et c'est Beau.

L'Âge d'Or frappe à la porte. Et les portes s'ouvrent un peu plus chaque jour.

pythagoriciens
Les pythagoriciens célèbrent le lever du soleil (Fyodor Bronnikov)
🎨

Ce que tu verras peut être

De manière certaine, tu verras une exploration plus libre dans le podcast. Je veux quitter la contrainte de calendrier pour aller à mon rythme et publier quand c'est prêt.

Cela me retirera une charge mentale de planification pour laisser plus de place à la créativité spontanée.

Les sujets à courte échéance qui me tardent d'explorer sont le système d'éducation fiat, l'économie autrichienne, et un peu de thermodynamique.

Plus j'avance et plus j'ai des idées. La compétition est lancée entre elles pour te faire plaisir. Seules les meilleures verront le jour.

Enfin, enfin, enfin. Et pour clôturer cette retrospective, je commence à me poser des questions sur comment vivre de cette activité qui me passionne.

Présentement, je prends dans mes économies mais j'ai quelques idées pour générer du revenu.

Le financement via crowdwall. L'idée serait de libérer un épisode une fois qu'une levée de fond de X satoshis a été faite. Une fois que l'épisode est payé, il est disponible pour toujours et pour tout le monde.

Je vais prendre contact avec Carvalho pour lui en parler. Il a mis le système en place pour son podcast.

Le financement via mécénat. Comme à l'époque où l'on faisait de l'Art pour qu'il dure des siècles, peut être qu'un.e riche mécène acceptera de me soutenir. Tout simplement pour associer son nom à une oeuvre qui restera, qui sait, pour la postérité ? Après tout, nous sommes la génération Zéro de Bitcoin, qui sait quelles conséquences nos mots auront sur le futur ?

l état pastoral
Le Cours de l'Empire, L'État arcadien ou pastoral (Thomas Cole)
🎨

Et enfin, je réfléchis à lancer un service de coaching ou disons plutôt, d'accompagnement socratique.

école d Athènes
L'école d'Athènes (Raphael)
🎨

Si tu m'as lu jusqu'ici (merci) tu sais comment je travaille, ce que je fais et ce que j'ai fait.

L'idée du service est d'offrir un accompagnement exclusif à quelques personnes (deux pour commencer).

En tant qu'accompagnant socratique mon but est de t'aider dans la vie en te rencontrant régulièrement pour discuter. On fait le point sur ta vie, tes projets en cours et comment s'assurer de te donner un maximum de fruits pour tes efforts.

Je sais que je n'ai pas toutes les réponses. Par contre, je sais trouver les bonnes questions.

Préfère la connaissance à la richesse, car l'une est transitoire, l'autre perpétuelle.

-- Socrate

C'est un travail que j'ai déjà fait avec quelques personnes par le passé et ça s'est plutôt bien passé d'après elles. Il me tarde de reprendre. Peut-être avec toi ? écris moi un courriel à emmanuel@parlonsbitcoin.com, si tu es intéressé.e.

Manu remplit son rôle daccompagnant à merveille: nos échanges m'ont toujours apporté beaucoup de belles pistes de réflexions. Avec son écoute sincère, sa générosité et son expérience, il sait trouver les mots justes et accompagne tout en douceur dans le processus. Osez le voyage, vous ne serez pas déçus!💫

-- Cécile

Ta vie de rêve n'arrivera par magie qu'à partir du moment où tu acceptes que tes rêves sont possibles, et que tu commences à te donner des chances régulièrement.

L'avenir sera celui que l'on (d)écrit.

Rendez-vous dans l'Âge d'Or.


Sagesse, Amour, Courage.

👑❤☀


Ne manque aucun épisode, abonne-toi 🚀
❤ Supporte Parlons Bitcoin avec un don sur Lightning ❤