Appel aux hommes de terre et de mer

09 février 2022

Journal de bord. Hauteur de bloc 721806.

Aujourd'hui est une belle journée.

La vie est belle. Étirements avec un groupe zoom au matin. Lancement réussi de GPS4. Du Jean-Sébastien Bach en arrière-plan. Un bain sans distraction. Tout est beau.

Et l'inspiration frappe.

crepuscule
Crépuscule à Opal Trouville (James Abbott McNeill Whistler, 1865)
🎨

Est-ce l'élément aqueux qui améliore ma conductivité électrique ?

Toujours est-il que l'inspiration frappe. Ou plutôt, un éclair de lucidité.

Je comprends mieux qui je suis, où je suis, et ce que je fais.

Cela fait maintenant environ 2 ans que je travaille avec l'Internet. Cet outil puissant que l'on peut utiliser à notre service, ou qui peut nous utiliser à notre insu.

Travailler avec Internet signifie mettre du contenu "en ligne", et laisser des "serveurs" travailler à notre place pour "servir" le contenu. Un restaurant ne serait pas très éloigné.

Sauf qu'ici, à la place de se présenter soi-même à chaque service, on fait la recette une fois, et Internet travaille jour et nuit pour nous, pour de très petites sommes.

Être utilisé par Internet, c'est l'inverse. C'est quand de diaboliquement intelligents algorithmes nous servent du contenu addictif, pour qu'entre deux lignes, l'esprit hagard, une publicité ciblée vienne nous blaster les yeux et faire une impression dans notre esprit. Mais pas de problème, la relation, aussi particulière soit-elle, est consentie par les deux parties. C'est aussi ça la beauté d'Internet, personne n'est obligé de consommer ou de produire quoi que ce soit.

Bref, lucidité disais-je. Ce que je viens de décrire est somme toute connu. La lucidité amène une vision plus claire du processus et de mon processus.

Qu'est-ce que j'observe ?

Que j'ai lancé plein de prototypes qui ont plus ou moins été réussis. Après un certain nombre d'essais, cela a pris avec Parlons Bitcoin.

Comme si le projet avait pris le large. Tiens, cela me fait penser aux premiers hommes face à l'océan.

blue-and-silver-trouville
Trouville bleue et argent (James Abbot McNeill Whistler, 1865)
🎨

D'abord on assemble des bouts de bois pour faire une petite île flottante. C'est mignon et on peut nager un peu plus loin du rivage. Un prototype.

Ensuite on ajoute des bords, on a une caisse qui flotte. Intéressant ça. Un autre prototype. D'ailleurs cela nous aide à pêcher ces drôles d'animaux dans l'eau en-dessous.

Un peu plus tard on calefeutre l'espace entre les planches. On est au sec dans un premier proto-bâteau. De fil en aiguille, l'idée devient plus claire.

Aller voir plus loin.

On dirait qu'il y a une île à l'horizon. On dirait qu'il y a des zones avec plus de poissons. Si j'ai assez de courage, je peux aller ramener plus de poissons au village. Nous pourrons nourrir plus d'enfants et faire d'autres bâteaux.

whispered-words-1892
Mots murmurés (Paul Gauguin, 1892)
🎨

On avance de quelques millénaires à aujourd'hui.

Aujourd'hui, et en retrospective, je comprends que ma curiosité et mon ingénosité (je suis ingénieur après tout) m'ont amené à aller tremper les pieds dans cet océan numérique.

À coups de planches de bois coulées et de barques percées, j'ai finalement compris les besoins structurels d'un bâteau numérique.

Au début, j'allais faire du bâteau sur mon temps libre. Le week-end. Puis j'aimais tant ça que j'ai commencé à en faire le matin avant le travail. J'ai réduit mes heures de travail à 4 jours pour "faire mes projets". À savoir, du bâteau. Ensuite 3 jours. Plus de bâteau.

Là je commence à naviguer beaucoup plus loin du rivage. Étant inexpérimenté, je respecte les codes des géants de l'Internet, je fais des "saisons". Mais bien que naviguer en cadence aide à apprendre, ce n'est pas pour ça que je fais du bâteau.

Aujourd'hui, je suis pleinement capitaine de mon navire. Avec 4 dizaines d'épisodes, j'ai renforcé ma coque, affiné ma technique, hissé une plus grande voile. Je n'ai plus besoin de revenir aux métiers de la terre. J'aime le vent, les vagues et la liberté. Ne t'en fais pas Maman, je vais bien. Et puis si mon navire venait à couler, je sais que je pourrai échouer à temps assez proche d'un rivage. Je reprends un métier de la terre et je referai un bâteau. Avec l'expérience accumulée je crois qu'il sera tout aussi beau, si pas plus.

Ça c'est comme cela que je me vois aujourd'hui. Capitaine à bord d'un navire, autonome.

ship
Bâteau (Constantinos Volanakis)
🎨

Je comprends également mieux ce que je fais.

Internet est un océan dans lequel je laisse des bouées, des îles flottantes où d'autres navigateurs peuvent trouver refuge. Ces navigateurs sont des hommes de terre ou de mer qui s'intéressent à l'argent de la mer, le Bitcoin. Je leur offre des traces, des idées, des sources desquelles s'inspirer. De la même manière qu'ils m'inspirent par leur courage, leur curiosité et leur générosité.

En navigant Internet, l'océan de la conscience collective humaine, je trouve également quelques joyaux à ramener aux hommes de terre et de mer. Le plus beau territoire que j'ai trouvé à ce jour est celui de l'Âge d'Or. Je laisse donc des émetteurs de signal numérique pour montrer un cap aux plus curieux d'entre nous. Je sais que je ne pourrai pas explorer l'Âge d'Or tout seul. Je partage donc mon expérience en espérant voir de plus en plus d'hommes et de femmes, de mer et de terre, travailler à l'exploration. Après tout, il faut bien ramener du poission à nos enfants.

Et Dieu merci pour Bitcoin. Sans l'argent de la mer, la navigation en solitaire est rudement difficile. Il faut retourner au port se faire payer, et perdre un temps fou en paperasse inutile. Bitcoin relie tous les hommes. Qu'ils soient de mer ou de terre. Merci. Il est autant essentiel au voyage que l'eau et les poissons.

Mon navire n'est pas encore prêt pour recevoir quelqu'un à bord. Par contre je suis ouvert à la collaboration avec homme de terre ou de mer. Nos canaux de communication sont si puissants que nous pouvons collaborer sans efforts.

Je suis également ouvert à accompagner deux personnes dans leur cheminement contre rémunération. J'ai deux trois trucs à partager et cela me permettra de continuer à laisser des îlots flottants sans publicité.

Navigant en haute mer, je dois maintenir une bonne santé physique, mentale et spirituelle. Je clos donc cette entrée pour aller manger des spaghettis bolo avec pâtes maison (santé physique). Ensuite j'irai lire la Bible de mon père et méditer (santé spirituelle).

bolo
Prends soin de toi

Paix et Amour.

L'avenir sera celui que l'on (d)écrit.

PS. Il y a de la place pour tout le monde sur l'océan, peu importe la taille de l'embarquation. T'embarques ?

early-morning-calm
Calme tôt le matin (Childe Hassam, 1901)
🎨

Sagesse, Amour, Courage

👑❤☀


Ne manque aucun épisode, abonne-toi 🚀
❤ Supporte Parlons Bitcoin avec un don sur Lightning ❤