Un rêve d'Abondance dorée

08 septembre 2021

Un rêve d'abondance dorée

J'ai fait un rêve. J'ai rêvé d'abondance.

Je te partage ce rêve d'abondance parce que c'est par le pouvoir de nos rêves et de notre imagination que nous créons le monde de demain.

Tout ce qui apparait devant nous a d'abord été imaginé. Le piano a été rêvé avant d'être construit.

Lorsque nous cessons d'imaginer, nous laissons la place au pessimisme qui se complait à errer dans un jardin emmuré. Des murs donnant l'impression que toutes les idées ont été sondées. Une impression fausse parce qu'elle refuse de voir que dans la réalité les chemins n'ont jamais été tous explorées. Pour créer un nouveau chemin inexploré, il suffit de laisser l'imagination faire son oeuvre, la laisser nous surprendre et explorer la nouvelle route qu'elle a fait apparaitre.

L'Âge d'Or se manifestera d'abord dans ton esprit et dans ton coeur. C'est à toi de l'amener si, comme moi, tu veux créer un monde meilleur pour des générations millénaires d'humains.

Place à l'optimisme réaliste. Place à l'Abondance. Place au Rêve.

arbre-de-la-vie
L'abondance vient du centre
🎨

Une place ronde

Je n'ai plus vraiment de corps. Ma présence est plutôt faite d'énergie blanche et dorée, et tout me semble normal. Je suis sûrement en train de rêver.

Je prends conscience que je suis au centre d'une place toute ronde entourée de bâtisses. Les découpant et menant au centre de la place, j'aperçois de délicats pavages. Est-ce des pavés ou des blocs d'énergie dorée ? Difficile à dire mais c'est à la fois beau et très soigné.

Je réalise que ce lieu est un oasis créé pour inviter d'autres êtres-énergie à venir s'y promener et y prendre plaisir. Ça se voit jusque dans les minutieux détails architecturaux dont regorgent les édifices et puis surtout ... ça sent bon.

Il fait beau et ça sent prodigieusement bon.

"Eh vous là, vous pouvez m'aider ?"

Je me fais interpeller par un homme, ou du moins la forme que prend la conscience humaine dans cet endroit. Je perçois que la personne qui m'appelle est un chef. Un cuisinier passionné.

Une passion

"Venez, venez, j'ai besoin de votre aide."

Le cuisinier, rayonnant de passion, me téléporte dans une des bâtisses. Directement à côté des fourneaux. Il m'explique.

"Bon écoutez, j'essaie d'améliorer mes recettes de canard laqué. Je vais avoir besoin que vous veniez avec moi."

Il me partage son problème instantanément au centre de ma conscience. Je réalise qu'il travaille depuis aussi longtemps qu'il s'en souvienne à raffiner ses plats. Il n'éprouve pas de plus grand plaisir que de fournir des plats exquis à tous les êtres qui viennent se reposer sur la place. Sa passion c'est d'imaginer, convevoir et sublimer les saveurs de ses plats. Avec pour seule récompense la perpétuelle surprise de ses convives.

Avec toutes ces années de pratique, il en est venu à développer des technologies fabuleuses pour l'assister. Il m'emmène pour un tour au coeur du problème : améliorer la recette du canard laqué.

Nous voilà non seulement téléportés mais également miniaturisés. Ils nous a emmenés directement entre la peau et la chair du canard en pleine cuisson. Nous sommes si petits que nous voyons les structures des molécules changer sous nos yeux avec la chaleur de la cuisson. Vu d'ici, cela ressemble à des arrangements géométriques merveilleux qui changent et évoluent dans une harmonie à couper le souffle. Nous sommes au coeur de la chimie de sa cuisine.

Là il me dit :

"Bon, vous voyez le croustillant de la peau là ? J'ai retravaillé l'architecture, je pense que ça devrait être plus croquant sans que ça soit sec pour autant. Ça devrait être vraiment pas mal."

Il a tant travaillé son Art que pour aller chercher de nouvelles idées, il s'est rendu aux premières loges du spectacle moléculaire. Seulement il lui manque un ingrédient, le convive.

"Voulez-vous bien goûter et me dire ce que vous en pensez ?"

"Oui. Bien sûr."

Il nous ramène sur la place et je prends une bouchée de son canard laqué.

Sublime. Divin. Un chef d'oeuvre.

J'ai une si grande gratitude pour la passion qu'il a mise en oeuvre que j'en perds mes mots.

Le cuisinier le voit et sourit. Il a réussi. À nouveau.

De la générosité

Je lui demande :

"Eh bien combien vous dois-je pour cela ? Laissez-moi vous remercier, c'était sublime."

Là il me regarde et rit.

"Pardon ? Hahahaha ! Mais enfin, c'est gratuit voyons !"

Plutôt que de me parler, il me transmet ses raisons spontanément à ma conscience. Les clients qui viennnent à l'oasis sont si riches et si généreux, me transmet-il, qu'il a lui même bien plus d'argent que nécessaire depuis longtemps. Personne n'a rien payé ici depuis des lustres. Tout est gratuit.

Il sourit parce qu'il sait que je viens d'un monde pré-abondance. Il sait que c'est nouveau pour moi, s'en réjouit, et poursuit avec d'autres détails.

"Personne ne paie rien", me dit-il. "Cependant, en contrepartie, tout le monde redonne en explorant ses passions. Tout le monde travaille ardemment à améliorer son Art. Nous avons tous le notre et l'entraide nous encourage à l'affermir."

Il me rappelle que sans convive, il n'aurait pas pu améliorer sa recette. Sans habitants, les maçons n'auraient pas d'yeux pour admirer leurs oeuvres et les inviter à repousser les limites de leur créativité. Sans les êtres-énergie qui viennent profiter de l'oasis, point d'oasis.

Tout est inter-dépendant dans l'Abondance.

"Au fait n'oubliez pas que si on a pu partager ce moment, c'est par tous les efforts des générations passées. Alors gardez la barre dans l'espace-temps où vous vous trouvez. Et merci pour les efforts, j'adore mon métier et les convives également ! On se revoit dans l'Âge d'Or. À bientôt."

"À bientôt ☀"

utopie
L'avenir sera celui qu'on (d)écrit
🎨

Un travail relu par @isturitz_, corrigé par Flavie et sublimé grâce au temps et l'énergie de @Asi0flammeus. Merci à vous trois du fond du coeur. Merci à toi, être-énergie, pour ta lecture.

Ne manque aucun épisode, abonne-toi 🚀